Nombre de dents : évolution selon l’âge

Nombre de dent

La dentition chez les bébés

Les dents de lait apparaissent généralement à l’âge de six mois et continuent jusqu’à environ 30 mois.

La poussée dentaire est simple à reconnaître : le nourrisson bave, crie, suce ses doigts, mange et dort moins que d’habitude.

Ses joues peuvent devenir rouges et ses gencives enfler… jusqu’à ce que la dent finisse par percer, ce qui peut prendre de 15 à 30 jours.

Donnez à votre enfant un anneau de dentition à ronger ou massez ses gencives pour atténuer la douleur.

Dans certaines situations, la prise de granules homéopathiques ou l’application d’un baume analgésique sur les gencives peuvent également aider à soulager la douleur.

Nombre de dent

La fièvre, la diarrhée, les vomissements ou les otites ne sont pas causés par l’éruption des premières dents. Cependant, votre nourrisson, qui est généralement moins résistant pendant la poussée dentaire, peut présenter un ou plusieurs de ces symptômes, ce qui vous incitera à demander l’avis de votre pédiatre.

Les dents de lait, comme les dents permanentes, ont des racines. Les racines, en revanche, ne sont jamais visibles lorsqu’elles tombent car elles sont réabsorbées par l’émergence de la dent permanente située en dessous.

Elles nécessitent le même niveau d’attention et de soins que les dents permanentes. L’infection d’une dent de lait peut se propager à la dent permanente située en dessous. C’est vers l’âge de quatre ans qu’il faut aller chez le dentiste pour la première fois.

Les dents de lait sont sensibles à la carie de la même manière que les dents permanentes. En revanche, la plupart des caries des dents de lait ne deviennent gênantes que plus tard. Il convient également de noter qu’une carie grave des dents de lait peut endommager les gencives environnantes des dents définitives.

Il est donc essentiel d’éviter les caries dès le plus jeune âge en se brossant les dents efficacement et en consultant le dentiste une fois par an à partir de l’âge de trois ou quatre ans.

Enfants

La séquence d’éruption des 20 dents de lait et des 32 dents permanentes est compliquée et diffère d’un enfant à l’autre. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter votre dentiste.

La première dent de lait fait éruption à l’âge de six mois, et la dernière dent de lait tombe vers l’âge de treize ans.

Les enfants n’ont que des dents de lait de l’âge de six mois à environ six ans. Vers l’âge de six ans, les premières dents permanentes se développent. Toutes les dents permanentes sont généralement présentes à l’âge de 14 ans, à l’exception des dents de sagesse ou des troisièmes molaires, qui apparaissent plus tard.

Dents complètes pour les enfants et les adultes : Lorsque les dents permanentes de l’enfant commencent à émerger, le brossage doit être perfectionné. Pendant les premières années qui suivent l’éruption, les dents sont plus vulnérables à la détérioration. Les dommages peuvent se développer rapidement si le jeune ne maîtrise pas le brossage.

Pensez à sceller les sillons des premières molaires permanentes pour les jeunes dès l’âge de six ans : c’est une approche efficace pour éviter les caries sur ces dents.

N’hésitez pas à nous informer si certaines dents tardent à tomber ou à sortir.

Pour vérifier l’existence de la gencive autour de toutes les dents permanentes, des radiographies peuvent être réalisées.

Nombre de dent

Adolescents

Toutes les dents permanentes sont sorties au moment de l’adolescence, généralement vers l’âge de 12 ou 13 ans, il ne reste plus que les dents de sagesse à sortir. Cette phase est particulièrement critique pour la santé à long terme de vos dents, car les dents nouvellement formées peuvent avoir des sillons mal minéralisés, ce qui les rend plus sensibles aux caries, surtout si elles sont grignotées. Il est vital de se brosser les dents correctement et régulièrement, ainsi que de consulter le dentiste tous les six mois. Il est important de surveiller et de déterminer si un traitement orthodontique est nécessaire, ainsi que de prévoir l’endroit où les dents de sagesse peuvent émerger afin qu’elles ne perturbent pas l’alignement de l’arcade dentaire.

Pensez à sceller les sillons des deuxièmes molaires permanentes pour les adolescents de moins de 13 ans : c’est une excellente approche pour éviter les caries sur ces dents.

Nombre de dent

Adultes

Vers l’âge de 18 ans, la dentition adulte complète se compose de 32 dents : 8 incisives, 4 canines, 8 prémolaires et 12 molaires.

Les dents de sagesse sont la troisième série de molaires.

Les dents de sagesse, également appelées troisièmes molaires, complètent les incisives, les canines, les prémolaires et les molaires. Elles sont généralement au nombre de quatre, mais il peut y en avoir moins ou aucune. Entre 18 et 25 ans, les dents de sagesse sont attendues.

Pourquoi faut-il les enlever ?

Les dents de sagesse peuvent pousser correctement, mais elles peuvent aussi devenir malades ou transmettre une infection ou une carie à d’autres dents, causant ainsi des dommages. Les dents de sagesse inférieures sont les plus souvent affectées par des anomalies de croissance. Elles n’ont souvent pas assez de place pour se développer sur l’arcade.

Lorsqu’il n’y a pas assez de place pour qu’une dent de sagesse puisse se développer, il est parfois préférable de l’extraire pour éviter beaucoup de douleur. Sinon, la dent de sagesse risque de ne pousser que partiellement ou de travers, ce qui provoque de nombreuses douleurs : elle peut perturber l’alignement des dents voisines pour trouver sa position… De plus, comme les dents de sagesse sont plus difficiles à atteindre avec la brosse à dents, les caries sont plus fréquentes.

La méthode la plus courante pour extraire les quatre dents de sagesse en une seule fois est l’anesthésie générale avec un séjour en ambulatoire (un jour). L’anesthésie locale peut être la meilleure option dans certaines situations lorsqu’une seule dent doit être extraite. L’enflure et la restriction de l’ouverture de la bouche sont des effets secondaires courants de la chirurgie dans les jours qui suivent l’intervention, ce à quoi il faut s’attendre.

Après l’intervention, plusieurs mesures sont nécessaires pour assurer la bonne cicatrisation de la plaie. Il est fortement conseillé de suivre un régime alimentaire doux, chaud ou froid, d’avoir une excellente hygiène dentaire, d’arrêter de fumer, d’éviter de boire et d’éviter tout irritant.

Nombre de dent

La sensibilité des dents

L’hypersensibilité du collet des dents, qui touche certaines personnes, se caractérise par un inconfort dentaire lorsque la chaleur, le froid, les sucreries ou le brossage sont appliqués sur la zone des dents la plus proche de la gencive.

L’émail protège les dents contre les réactions désagréables à la chaleur, au froid, au sucre ou au toucher, parmi les différents composants des dents (émail, cément, dentine et pulpe). Cela peut être attribué à deux facteurs :

Un brossage trop vigoureux peut entraîner la fracture d’une partie de l’émail au collet de la dent ou une dégradation très importante de l’émail.

La récession gingivale se produit avec le temps, exposant une partie de la racine de la dent qui n’est pas recouverte d’émail.

La désensibilisation des collets peut se faire de deux manières pour traiter l’hypersensibilité :

La désensibilisation au cabinet avec des articles particuliers appliqués sur les régions sensibles ; la désensibilisation à domicile avec des dentifrices, des gels et des bains de bouche adaptés.

Au risque de conséquences, il ne faut pas négliger le phénomène de l’hypersensibilité.

Si vous éprouvez ce type de sensation ou de douleur, veuillez nous en informer lors de votre prochaine visite afin que nous puissions mettre en œuvre les meilleures options pour vous.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *